lundi 14 novembre 2011

De drôles d'animaux

Mon mari et moi, on est naïf.
On pensait bêtement avoir 2 petites filles, il s’avère qu’en fait nous élevons 2 étranges animaux.


Si, si parfaitement.

Tenez, prenez la biscotte par exemple. Sous ses airs enjôleurs de bébé de 5 mois (5 mois !!) et ses sourires à vous faire fondre comme de la guimauve, se cache en réalité un asticot phacochère.

Le côté asticot, je l’ai repéré dès la maternité. Je la couchais sur le dos au milieu de son berceau, je la retrouvais SYSTEMATIQUEMENT sur le flanc, le front contre la paroi.
De retour à la maison elle se collait inévitablement contre son tour de lit. Ca me faisait bizarre, faut le dire, parce que la loupiotte pendant des mois quand je la couchais, je la retrouvais au même endroit à un millimètre de poil près ! La 1ère fois que je l’ai découverte de traviole dans son lit, j’étais tellement épatée que je l’avais prise en photo.
La biscotte, elle, je ne l’ai JAMAIS retrouvée comme je l’avais déposée.
J’ai également pu admirer ses talents les quelques fois où elle a dormi avec moi. Je me tenais à distance, par crainte de l’écrabouiller, et pof qui c’est que je retrouvais tout contre moi ?

C’était limite dément.

Imaginez : on se couchait, la biscotte dormait et ne bougeait pas. Je fermais les yeux 2 secondes et bing, elle était là ! Je m’écartais à nouveau d’elle, elle ne bronchait pas, je fermais les yeux, les rouvrais : ma biscotte était à nouveau collée à moi. Une fois, nous avons traversé tout le lit ainsi. J’avais l’impression de jouer à 1-2-3 soleil (et oh la biscotte je t’ai vue, tu retournes à ton berceau en faisant 3 pas de souris.).
Et à 3.5 mois elle arrivait déjà à se retourner du dos sur le ventre (mais pas l’inverse… ahem…). Aujourd’hui quand je la mets sur son tapis d’éveil, je la retrouve TOUJOURS à côté.

Le côté phacochère vient des grognements qu’elle émet, la nuit UNIQUEMENT, pour signifier qu’elle a faim. Mais de vrais gros grognements, comme un cochon qui cherche une truffe.
Et elle ne se contente pas d’imiter le bruit d’un cochon cherchant une truffe, elle le mime aussi. Avec tellement d’enthousiasme qu’elle fait bouger son berceau. La 1 ère fois que j’ai vu ça, j'ai cru qu'elle était en train de creuser un tunnel pour s’échapper. Elle a même réussi à renverser le couffin en osier dans lequel mes parents l’avaient allongée. Quel est le rapport avec le phacochère me diriez-vous ? Ben on ne voulait pas l’assimiler à un petit cochon, on a préféré le phacochère !

Quant à la loupiotte, figurez-vous que lorsqu’elle ne se prend pas pour Cendrillon, elle prétend être une baleine à bosse (et pas un balai à brosse, hein). Oui, oui, une baleine A BOSSE (attention la nuance est importante). Elle a vu ça dans un dessin animé et allez savoir pourquoi, ça lui a plu. (Mais de qui peut-elle bien tenir cette propension à avoir TOUJOURS de drôles de lubies?Hein? Non j'vois pas.... du tout, du tout)

C'est vrai que c'est plutôt flatteur de se comparer à une baleine à bosse.


Crédit photo: par ici

Ce qui fait que nous sommes parfois face à de drôles de dialogues « tu as bien dormi mon petit poussin ? » « je ne suis pas un poussin, je suis une baleine à bosse ! » et ça fait plusieurs mois que cette lubie perdure. Elle fait semblant de plonger comme une baleine à bosse, elle fait des petits bruits comme une baleine à bosse,… enfin voyez quoi. De quoi passer pour une famille de tordus…. Surtout quand à l’école, dans l’optique de créer un petit spectacle on lui demande quel animal elle souhaite incarner…


Et vous, vous élevez aussi de drôles d'animaux??? 

3 commentaires:

  1. Hahaha on a le modèle asticot-tigre chez nous. Asticot je t'explique pas, tigre paske quand il trouve un truc à se mettre sous la gencive, il fait "graaaaaaaa" :P

    RépondreSupprimer
  2. Petit clin d’œil à ton article ici : http://encore1blog.over-blog.fr/article-une-vie-de-bebe-91004301.html

    RépondreSupprimer
  3. Je file voir! (un asticot-tigre ça doit être pas mal non plus!)

    RépondreSupprimer